SÉLINONTE


SÉLINONTE
SÉLINONTE

SÉLINONTE

L’un des hauts lieux de l’implantation grecque en Sicile, l’acropole de Sélinonte fut fondée vers le milieu ou dans la seconde moitié du \SÉLINONTE VIIe siècle par les gens de Mégara Hyblaea, trop à l’étroit dans leur plaine côtière et trop enserrés par Syracuse et Léontinoi pour pouvoir se dégager. Le site domine la mer par un plateau allongé du nord au sud entre deux dépressions qu’emprunte le cours des deux fleuves, Cotone et Sélinos. La ville s’étendait vers le nord, et, à l’est, une autre colline fut couronnée au cours du \SÉLINONTE VIe siècle par trois temples dont les ruines attestent l’ampleur des proportions et la qualité du style.

Sélinonte, la dernière des grandes cités grecques, dressée en face du monde punique, connut très vite une magnifique prospérité et prit un développement dont l’architecture et les sculptures attestent la qualité et l’originalité. Dès le début du \SÉLINONTE VIe siècle, un plan de rues et de constructions fut imposé à l’acropole et sans doute aussi aux deux autres régions du site, plan caractérisé par l’ampleur des proportions, le goût du monumental et l’abondance des ressources. Les temples C, vers \SÉLINONTE 540, et D succèdent à des édifices plus anciens dont le décor sculpté, fait de métopes (exposées au musée archéologique de Palerme), permet d’évoquer la personnalité des dieux et les thèmes légendaires qui ont inspiré ces œuvres. Citons encore le temple d’Apollon (G), commencé vers \SÉLINONTE 520 et dont on ignore s’il fut achevé, aux proportions considérables (110,12 m 憐 50,07 m), et le temple d’Héra (E) consacré peu avant le milieu du \SÉLINONTE Ve siècle.

La position comme la richesse de Sélinonte l’exposaient aux convoitises et aux attaques des Carthaginois. Elle subit les coups les plus violents à la fin du \SÉLINONTE Ve siècle, fut pratiquement rasée en \SÉLINONTE 409-\SÉLINONTE 408 et définitivement soumise dix ans plus tard. C’est alors qu’une véritable ville punique succède à la cité grecque et s’implante dans le cadre qui avait été précédemment dessiné (des sanctuaires puniques à salles voûtées juxtaposées ont été identifiés ainsi qu’un habitat de type carthaginois: une petite cour rarement entourée d’un péristyle, recouvrant une citerne). Son déclin est marqué par la conquête romaine qui néglige ce site et le laisse à un grandiose abandon d’où il ne sortit qu’avec l’exploration archéologique.

Sélinonte
anc. v. grecque de Sicile, fondée v. 629 av. J.-C. par les Mégariens.
Ruines de temples du VIe s. av. J.-C.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Selinonte — Sélinonte 37° 35′ 13″ N 12° 50′ 05″ E / 37.586881, 12.834846 Sélinonte …   Wikipédia en Français

  • Sélinonte — 37° 35′ 13″ N 12° 50′ 05″ E / 37.586881, 12.834846 Sélinonte ou …   Wikipédia en Français

  • Selinonte — (Selinús) ► Antigua c. griega de la costa meridional de Sicilia, en el O de la isla, fundada en el s. VII a C por los dorios. * * * latín Selinus Antigua ciudad griega en la costa sur de Sicilia. Fundada por colonos griegos en el s. VII BC,… …   Enciclopedia Universal

  • Sélinonte ou la Chambre impériale — Auteur Camille Bourniquel Genre roman Pays d origine  France Éditeur éditions du Seu …   Wikipédia en Français

  • GRÈCE ANTIQUE - La cité grecque , urbanisme et architecture — Symbole des mouvements de colonisation qui amenèrent, au VIIIe siècle avant notre ère, l’installation des Grecs en Sicile et en Italie méridionale, les villes grecques de Sicile illustrent encore, par l’ampleur et la beauté de leurs ruines, par… …   Encyclopédie Universelle

  • SICILE (archéologie) — La Sicile est – avec Chypre, la Crète, la Sardaigne – l’une des grandes îles de la Méditerranée. Sa position géographique centrale et la proximité de l’Afrique du Nord en ont fait un carrefour, une terre ouverte aux influences les plus diverses.… …   Encyclopédie Universelle

  • Histoire De La Sicile Grecque — Les différentes villes de la Sicile. L Histoire de la Sicile grecque remonte à la fondation de la première colonie, celle de Naxos en 735 av. J. C., fondée par les colons provenant de Chalcis. Dès cette date, la Sicile entre pleinement dans l… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Sicile grecque — Les différentes villes de la Sicile. L histoire de la Sicile grecque remonte à la fondation de la première colonie, celle de Naxos en 735 av. J. C., fondée par les colons provenant de Chalcis. Dès cette date, la Sicile entre pleinement dans l… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la sicile grecque — Les différentes villes de la Sicile. L Histoire de la Sicile grecque remonte à la fondation de la première colonie, celle de Naxos en 735 av. J. C., fondée par les colons provenant de Chalcis. Dès cette date, la Sicile entre pleinement dans l… …   Wikipédia en Français

  • Les Pheniciens et les Puniques en Sicile — Phéniciens et Puniques en Sicile « Des Phéniciens également habitaient la Sicile : sur tout pourtour, ils s’étaient ménagé, avec diverses hauteurs dominant la mer, les petites îles côtières, pour leur commerce avec les Sikèles ;… …   Wikipédia en Français